Pourquoi privilégier l’isolation extérieure ?

Savez-vous que près d’un quart des déperditions de chaleur se faisaient par les murs ? Ce chiffre est rarement connu. C’est pourquoi les ménages ont tendance à privilégier le changement des menuiseries (fenêtres, bais vitrées, etc.). Le calcul est mauvais car si on obtient un gain de confort avec les nouvelles fenêtres, les pertes d’énergie restent les mêmes. Alors la faute à qui ?

Les raisons de la préférence du changement de menuiserie

Tout d’abord, isoler les ouvertures en changeant pour des fenêtres double voire triple vitrage est ce qui revient le moins cher. Ensuite, c’est malheureusement dans l’inconscient collectif que se trouve la raison. On a en effet tendance à penser que les fenêtres laissent passer plus d’air que le reste. Si c’est vrai en partie, cela l’est moins quand on considère la superficie que font les ouvertures par rapport à la surface des murs de toute une habitation ! Ensuite, vient une histoire de coût et de budget. Bien entendu, faire changer ses fenêtres est moins cher et plus rapide qu’isoler ses murs. Mais au point de vue rentabilité est-ce vraiment intéressant ? Si vous changez vos fenêtres et que vous n’avez aucun baisse des dépenses en énergies, est-ce réellement intéressant ? De plus, prendre le budget disponible pour un changement de menuiserie reculera d’autant plus l’isolation des murs.
Enfin, les artisans l’ont bien compris également. Il est plus facile pour eux de vous proposer des prestations moins chères et qui sont en partie subventionnables.

L’ITE : isolation extérieure des murs

L’isolation thermique par l’extérieur est souvent le dernier de la bande quand on souhaite isoler sa maison au mieux. Pourquoi ? Tout d’abord car il y a peu d’artisans capables de la réaliser. Ensuite, et c’est sans doute le point le plus important, l’ITE coûte cher. A partir de 85€/m2, l’ITE est bien entendue l’isolation qui revient le plus cher compte tenu du nombre de mètres carrés de surface des murs d’une maison. Pour autant ce calcul très simpliste est faux. En effet, quand on souhaite isoler sa maison, il faut penser rentabilité, confort voire revente de son bien. Sachez qu’il faut moins de 10 ans pour que l’investissement d’une ITE soit rentabilisé. Ensuite, il est tout à fait possible de faire les choses petit à petit et mur par mur. Pas besoin en effet d’isoler tous les murs extérieurs de sa maison d’un seul coup.
Sachez enfin qu’il existe de nombreuses aides et subventions qui peuvent en partie vous aider à payer ce type de travaux. Crédit d’impôt, aides de la région, du département, de la commune, prime d’énergie, voire de très grandes subventions pour les ménages les plus pauvres (+ de 10 000 € d’aide avec l’ANAH). Il existe enfin des prêts bancaires spécifiques qui vous permettent de ne pas débourser tout le montant des travaux en une seule fois. Par exemple, l’éco prêt à taux zéro sur 5, 10 ou 15 ans, selon si il est groupé ou non avec d’autres travaux est à un taux de 0%, seules les assurances du prêt sont dues. Si vous cumulez de nombreuses aides, que vous souscriviez un éco-prêt, vous pouvez directement gagner de l’argent !

Voici un exemple concret pour vous y retrouver (à adapter selon votre configuration) :

  • dépenses en fioul avec une vieille chaudière (chauffage et eau chaude sanitaire) : en moyenne 220€/mois
  • changement de chauffage (chaudière neuve à haut rendement) : 5000€, isolation thermique par l’extérieur (ITE) : 21 000€
  • aides : 1500€ région, 1000€ (département et commune), ANAH (5000€), TVA 5,5%, crédit d’impôt 4000€. => à titre indicatif, car les subventions peuvent être beaucoup plus intéressantes comme moindre.
  • éco-prêt à taux 0 sur le reste à charge (hors crédit d’impôt), soit 18 500€ de prêt, soit 160€/mois sur 10 ans (assurance incluse) + 4000€ de crédit d’impôt.
  • Au final : 127€/mois en moyenne de travaux sur 10 ans. On peut passer à 140€/mois de fioul au lieu de 220€. Donc, on est à 267€/mois pendant 10 ans de dépenses de fioul et remboursement de travaux au lieu de 220€/mois au départ avec des déperditions de chaleur, des sensations de froid et une vieille façade.

Avec ce type de calcul, il est simple de démontrer que l’investissement coûteux au départ peut être vite amorti. On aurait d’ailleurs pu pousser plus loin la logique et intégrer le fait qu’une maison avec une façade neuve et bien isolée se vend beaucoup plus cher ! Dans ce cas, il est même possible de gagner de l’argent dessus.

Si vous souhaitez plus d’informations sur l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) et réaliser des devis gratuits, voici un guide sur l’ITE : https://isolation-ite.fr

 

Auteur de l’article : home-brico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *