Quelle porte de garage choisir ?

Il y a encore quelques années, la question ne se posait pas. Une porte de garage, tant qu’elle permettait de protéger l’intérieur du garage tout en étant pratique, faisait l’affaire. Aujourd’hui, les nombreuses spécifications disponibles dans ce domaine complexifient quelque peu le choix. Quelles sont-elles au juste et que valent-elles ?

La porte de garage avec portillon

La singularité d’une porte de garage avec portillon est l’intégration d’un passage piéton. Celui-ci facilite l’accès au garage sans qu’il n’y ait besoin de déployer le mécanisme d’ouverture de la porte.

Généralement, le portillon s’ouvre suivant plusieurs mécanismes distincts :

  • l’ouverture de l’extérieur vers l’intérieur ;
  • l’ouverture de l’intérieur vers l’extérieur ;
  • l’ouverture coulissante.

Il n’y a pas de règle standard en ce qui concerne le positionnement du portillon qui peut être central ou latéral. Il convient, tout de même, de rappeler que le portillon n’est qu’une option supplémentaire qui peut être installée sur toutes les portes de garage, indépendamment de leur système d’ouverture.

La porte de garage battante

En termes de praticité, de coût d’achat et de pose, la porte de garage battante est la plus recommandée. Elle s’installe très aisément sans l’intervention d’un professionnel et ne coûte que 500 € en moyenne.

C’est un modèle parfait pour l’intégration d’un portillon, puisque son système d’ouverture lui-même y est semblable. En effet, la porte de garage battante est formée de deux panneaux capables de s’ouvrir vers l’extérieur comme un portail.

La porte de garage basculante

Comme son nom l’indique, la porte de garage basculante est équipée de bascule qui prend la forme de panneau unique. Il est proposé en deux versions à savoir :

  • la bascule à bras
  • la bascule à contrepoids

Pouvant être motorisée, la porte de garage à bascule présente l’avantage d’être à la fois facile à installer et solide. Sa configuration est favorable à l’intégration d’un portillon. Il faut compter avec un budget de 1 000 à 1 500 € pour ce type de porte de garage.

La porte de garage sectionnelle

Alors que la porte de garage basculante n’intègre qu’un seul panneau qui bascule vers le haut pour s’ouvrir, la porte de garage sectionnelle en possède plusieurs. Mieux encore, ceux-ci sont articulés, permettant une ouverture soit verticale vers le haut, soit latérale.

Dans les deux cas, la porte, installée sur des rails, glisse grâce à un système motorisé ou non. En termes de subtilité, l’ouverture verticale permet de préserver l’isolation thermique du garage tandis que l’ouverture latérale préserve l’espace en hauteur.

C’est aussi la porte de garage la plus chère. Son coût varie, en fonction de son système d’ouverture, entre 1 500 et 1 800 €.

Les portes de garage à enroulement et pliante

Dans leur fonctionnement, ces deux types de portes de garage sont très ressemblants. Avec le modèle à enroulement, le système d’ouverture intègre des lames d’aluminium qui s’enroulent les unes sur les autres vers le haut. Avec le modèle pliant, on retrouve plutôt des panneaux qui se plient sur eux-mêmes, mais latéralement.

Elles offrent toutes deux un gain de place très intéressant, en plus de coûter chacune 1 000 € environ.

Auteur de l’article : home-brico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *