Quelle isolation thermique pour son extension de bois ?

 

Vous avez agrandi votre maison ? Cette dernière est en bois et il faut l’isoler ! Si vous ne savez pas comment cela peut se faire, restez quelques minutes avec nous ! Nous allons tout vous expliquer.

Les différents types d’isolants thermiques

Pour isoler correctement une extension de maison à ossature bois, il est possible d’opter pour divers matériaux. Néanmoins, il faut savoir que le bois est naturellement un bon isolant du bruit extérieur, mais également de la fraîcheur en été et de la chaleur en hiver. Vous comprendrez donc que combiner avec un deuxième isolant, ce dernier sera d’autant plus performant d’un point de vue énergétique. Les différents matériaux que vous pouvez utiliser sont les suivants :

  • Si vous souhaitez choisir un isolant traditionnel, vous aurez le choix entre les matériaux suivants : la laine de verre, la laine de roche ou encore le PSE.

  • Si vous souhaitez une isolation plus naturelle, il est possible de choix : la ouate de cellulose, la laine de bois, le chanvre ou encore la paille

Il faut également savoir si vous optez pour un isolant haute performance, vous pouvez obtenir une maison passive, ce qui peut être un réel avantage pour vous !

Les différentes techniques d’isolation

Vous avez enfin décidé d’isoler votre extension en ossature bois ? Sachez qu’il existe deux techniques différentes. Nous allons tout vous expliquer dans cet article. Ainsi, vous n’aurez plus qu’à isoler votre extension de maison.

La technique de l’isolation par l’intérieur

De manière générale, il s’agit de la solution la plus courante. En effet, lorsqu’une extension de maison en ossature bois doit être isolée, c’est souvent par l’intérieur que cette dernière se fait. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle peut facilement se positionner entre la structure et le bois en lui-même. Elle est donc facile à mettre en place. Notons également qu’une maison en ossature bois permet d’accueillir 20 à 25 centimètres d’épaisseur d’isolant. Une maison classique pourra en obtenir que 8 à 16 centimètres.

La technique l’ITE (Isolation Thermique par l’extérieur)

La deuxième technique pour isoler correctement une extension de maison en ossature bois est tout simplement une isolation extérieure en bois. Ce n’est pas forcément la meilleure isolation que vous pourriez avoir pour une maison en bois. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle ne viendrait qu’en renfort d’une isolation classique. Notons également que cela peut être efficace, mais qu’elle prend tout de même de la place sur votre terrain.

Faut-il prendre des précautions ?

La réponse à cette question est oui, vous avez des précautions à prendre lorsque vous faites une isolation sur une maison en ossature bois. Nous avons réalisé une petite liste de ces dernières :

  • Prenez le temps de vérifier le taux d’humidité. Ce dernier doit être inférieur ou égal à 18%.

  • Vous devez également choisir des isolants certifiés ACERMI (Association pour la certification des matériaux isolants).

  • L’entreprise qui réalise vos travaux d’extension doit également respecter certaines règles. Vous pouvez parfaitement veiller à cela lorsqu’il posera votre isolant.

  • La ventilation est l’un des éléments les plus importants (VMC par exemple).

Vous l’aurez compris, il est parfaitement possible d’isoler une extension de maison en ossature bois. De plus, il est d’autant plus facile d’isoler une maison en ossature que pour une maison classique !

Auteur de l’article : home-brico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *