4 solutions pour réduire la nuisance sonore dans un bâtiment industriel

Les bâtiments industriels sont de potentiels lieux d’émissions de bruits forts et intenses. Or ces bruits peuvent être néfastes autant pour la personne humaine que pour la productivité des équipes, notamment celles qui interviennent dans le secteur agro-alimentaire. Ils peuvent ainsi interférer avec la concentration et la communication sur le lieu de travail ou contribuer à l’augmentation des accidents et des blessures. Quelles sont alors les solutions techniques qui s’offrent aux industriels pour contrer les bruits que sont susceptibles d’émettre leurs entreprises ?

Les écrans anti-bruit

Pour éviter les troubles acoustiques générés au niveau des machines et équipements bruyants, vous pouvez opter pour des écrans anti-bruit. Ils sont généralement construits avec des panneaux acoustiques métalliques peints avec isolation en fibre minérale. Ils sont aussi constitués de bloc-portes acoustiques métalliques (pivotants ou coulissants) peints et de châssis vitrés avec vitrage de sécurité. En plus de son efficacité, l’avantage de cette solution est qu’elle est transportable et peut toujours être démontée pour une réinstallation à un endroit différent. C’est l’une des solutions proposées par l’entreprise joignable à l’adresse https://tmc-acoustique.fr/.

L’isolation vibratoire

Certaines machines sont susceptibles d’occasionner d’énormes vibrations mécaniques et acoustiques. La solution de l’isolation vibratoire sera dans ce cas privilégiée. Elle permet de stabiliser les machines et ainsi de réduire efficacement les vibrations et le bruit solidien. La solution consiste à insérer dans ou sous une machine, des appuis plastiques. Il existe une grande variété de machines pour lesquelles cette solution peut être utilisée. Les techniques d’application sont cependant différentes selon les machines que vous avez dans votre industrie. Quelle que soit la technique choisie, il est important de veiller à obtenir une répartition uniforme des charges sur tous les supports antivibratoires. L’une des techniques les plus utilisées, c’est le montage des appuis antivibratoires équidistants au centre de gravité de l’ensemble.

L’encoffrement des machines

Il est aussi possible d’encoffrer les machines pour réduire efficacement le bruit aérien qu’elles émettent. Un encoffrement est une enceinte construite autour de la machine bruyante et qui enveloppe cette dernière. Le dispositif est construit en matériaux isolants acoustiques et est doté d’ouvertures fonctionnelles. On peut classer les encoffrements en trois types :

  • L’encoffrement intégré ;
  • L’encoffrement complet ;
  • L’encoffrement partiel.

Quel que soit le type d’encoffrement que vous choisirez cependant, ce dispositif a l’avantage d’être efficace à long terme. Il est quand même conseillé de songer à cette solution dès le stade de conception de la machine ou de la ligne de production. Autrement, elle implique souvent des modifications importantes sur la machine.

Quel professionnel pour l’application de ces solutions ?

Les entreprises proposant des solutions de capotages acoustiques de machines sont multiples en France. Elles proposent généralement des solutions d’insonorisation (préventives ou curatives) performantes mais en réponse à des besoins spécifiques. La plupart d’entre elles se spécialisent dans des secteurs précis. Dans toute la Bretagne par exemple, l’entreprise TMC Acoustique est dans le secteur agroalimentaire une référence en la matière. S’appuyant sur une longue expérience dans le domaine, elle propose son expertise dans les constats globaux, le montage des dispositifs, les vérifications et le traitement acoustique.

Que retenir ? Lorsqu’on envisage d’implanter une industrie ou qu’on est confronté à un problème de bruit dans son industrie, il est nécessaire d’envisager l’application d’une solution de capotage acoustique. Mais, avant de penser aux solutions applicables, songez à faire un constat global.

Auteur de l’article : home-brico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *